Les Jouets des enfants au XIXième siècle

A partir du XIXe siècle, la révolution industriel transforme profondément le monde du jouet. Il devient petit à petit un produit industriel, fabriqué dans des usines.

 

Dès 1850, la production de jouet augmente ce qui provoque la baisse des prix. Cette augmentation va de pair avec le développement des grands magasins qui arborent des rayons entiers réservés aux jouets.

 

Par ailleurs, l’importance que prend la fête de Noël dès la fin du XIXe siècle a également un impact sur l’industrie et la vente de jouet

 

Avec les grandes inventions comme le cinématographe ou la machine à vapeur, les jouets prennent de nouvelles formes et les fabricants se transforment en inventeurs.

 

De nombreux brevets sont déposés par les créateurs de jouets mécaniques qui connaissent un franc succès. Grâce aux progrè de l’horlogerie et au développement des machines à emboutir le fer, ces jouets sont produits ensérie et sont vendus à bas prix.

 

En France, Fernand Martin réalisent de nombreux jouets mécaniquesappelés Petits Martin.

 

L’industrie de la poupée connait elle aussi un grand développement avec l’arrivée des premières matières plastiques comme le celluloïd à la fin du XIXe siècle.

 

Cette nouvelle matière permet de fabriquer des poupons allant dans l’eau, les fameux baigneurs. Des fabricants comme Petit Colin ouJumeau font leur apparition dans le monde du jouet. D’autres dynasties de créateurs de jouets comme Steiff (ours en peluche) ou Hornby (Meccano, Dinky Toys) font également leur apparition entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

 

Malgré la baisse des prix, l’achat de jouet demeure un phénomène réservé aux enfants des villes et de la moyenne et petite bourgeoisie. Le don d’un jouet reste quelque chose de rare. Il est l’objet de grand soin car souvent fragile et précieux. Il peut être réparé à de multiple reprises comme l’atteste l’étude de certains jouets ancien